« Quartiers sensibles » ou ghettos hors contrôle ? Les aveux officiels !

Publié le par Denis PIGNOL

« Quartiers sensibles » ou ghettos hors contrôle ? Les aveux officiels !

« Quartiers sensibles » ou ghettos hors contrôle ? Les aveux officiels !

Avant d'exposer cette formidable hypocrisie officielle (en surface, « les banlieues sont une chance pour la France » ; et en douce, préparons-nous quand même à la guerre civile), reprenons quelques définitions et l'histoire de toute cette affaire.

Boulevard Voltaire | Xavier Raufer | Docteur en géopolitique et criminologue | 22-05-2015

Nos gouvernants les plus optimistes prétendent que les fameux « quartiers sensibles » sont d’aimables oasis de créativité et de vivre ensemble. Plus réalistes, d’autres parlent sombrement de « ghettos » et « d’apartheid ». Mais tous sont inquiets. Preuve : le gouvernement a récemment fait dresser, par divers services de police, une nomenclature précise de toutes ces zones de non-droit en France métropolitaine, que nous vous révélerons en exclusivité demain, pour les plus toxiques d’entre elles.

Mais avant d’exposer cette formidable hypocrisie officielle (en surface, « les banlieues sont une chance pour la France » ; et en douce, préparons-nous quand même à la guerre civile), reprenons quelques définitions et l’histoire de toute cette affaire.

Des ghettos, vraiment ? Voyons la définition que donne récemment le fort libéral The Economist des ghettos des États-Unis : « Des communautés traumatisées, coupées du monde, où des voyous tuent en toute impunité et où les habitants sont si terrifiés par les représailles qu’ils refusent de parler à la police. » Des quartiers meurtriers : les hommes noirs, qui forment 6 % de la population américaine, y sont 40 % des victimes d’assassinats. Ce taux d’homicides est sept fois supérieur à celui des hommes blancs ; il est inchangé depuis trente ans.

En sommes-nous là, en France, désormais ? En certains points du territoire métropolitain, oui, hélas. Début 2015 à Marseille, « les dealers font usage des kalachnikov en plein jour, à deux pas des écoles… Ils n’hésitent plus à sceller des alliances avec des gâchettes venues de l’Est, pour imposer leur loi » (Le Figaro, 5 mars 2015).

Une enfilade d’effarants échecs… cette massive criminalisation démontre l’écrasant échec d’une « politique de la ville », que depuis bientôt quarante ans vingt gouvernements successifs ont appliquée à l’aveuglette, arrosant de milliards des zones où le crime enflait à mesure. Le gouvernement lui-même l’avoue quand ses porte-parole déplorent en chœur « trois décennies de ghettoïsation rampante ».

Parmi les mesures plus récentes, qu’en est-il des « zones de sécurité prioritaires » (ZSP) ? Début 2015, le procureur de la République de Nice déplore qu’en 2014, « dans les quartiers niçois situés en ZSP, la délinquance a fortement progressé de +22,6 % ». Les policiers en charge d’autres ZSP font le même constat : leur présence n’a fait que « déplacer la ZSP dans les rues et quartiers limitrophes ».

Publié dans presse nationale

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Pieds Noirs 9A 22/05/2015 11:16

Article N° 1866 du 07 janvier 2015..

Une "Chance pour la France "Musulmane ..

Ceux qui affirment que l’immigration est toujours"une chance pour la France" comme le gouvernement de Hollande. "est une pure arnaque ".. ATTENTION et ce n'est que le début de la conquête maintenant en masse et bien installer ..

La FranceUne "Chance pour la France "Musulmane .. est un pays morose, conformiste et donneur de leçons, où on s’ingénie à vous mettre des bâtons dans les roues. Aussi la France, pays d’immigration, est-elle en train de devenir un pays d’émigration. Mieux vaut aller voir ailleurs : toutes les raisons pour les jeunes de faire très vite leurs bagages ou se battent ..

Par la parole des bonimenteurs ;

« La France manque de main d’œuvre », « La France aura besoin de plus en plus d’immigrés », « La France a besoin d’immigrés pour payer les retraites », tels sont les arguments que politiques et médias assènent aux Français pour les persuader d’une autre vérité révélée aux initiés (autruches ou traîtres ??), à savoir que « l’immigration est une chance pour la France ».

Or tous ces arguments sont fallacieux. Ils distinguent la France du peuple français pour inclure les immigrés dans la population française et présenter le tout et ses besoins comme la France et les besoins de la France. L’immigration comme solution miracle au problème des retraites enclenche un cercle vicieux dans le pays concerné non seulement pour la raison indiquée, mais aussi parce qu’en captant les forces vives des pays étrangers, elle les déstabilise, elle les maintient dans le sous-développement qui pousse ses ressortissants à émigrer. Cette solution est un crime à la fois contre le peuple du pays d’accueil et contre le pays dont les immigrés sont originaires.

Depuis les années 1960, l’immigration n’est plus une chance pour la France. Il est impossible de répondre à cette question sans replacer la croissance de l’économie dans son contexte territorial et démographique mais sans oublier qu’il s’agit d’hommes et de femmes. Il est donc préférable d’aborder ce sujet de manière pragmatique, à l’aide de cas concrets, pour appréhender au mieux la situation. Dans le contexte actuel de la mondialisation des échanges, force est de constater qu’une immigration massive et incontrôlée et pour cause , déstabilise le développement des pays d’origine et d’accueil. L’Algérie ,Tunisie , l’Afrique ,Turquie en autre ..
Commençons par les conséquences économiques de l’immigration professionnelle de personnes qualifiées. Prenons pour exemple, le cas de ces très nombreux médecins étrangers venant exercer leur profession en Europe occidentale détruise leurs pays d’adoption et de le développer vers un meilleur avenir ..

De fait, cette immigration massive de médecins et plus généralement de personnes qualifiées empêche les Etats d’origine, pillés de leur compétence, de préparer les conditions d’un développement économique qui passe toujours préalablement par une amélioration de l’état sanitaire de la population.

L’émigration de ces médecins, et de tous ceux qui ont un savoir-faire, n’est malheureusement que le reflet de l’égoïsme de nos sociétés occidentales vieillissantes qui privilégient le court terme et leur confort au détriment du développement nécessaire des pays concernés par ce pillage des cerveaux. […] en même temps toutes la misère du monde suivent ceux qui les abandonnent ..

L’immigration de personnes occupant des postes peu qualifiés peut-elle être alors un facteur de croissance ?? .. Il est toujours frappant, à l’arrivée d’un TGV, de constater l’origine étrangère de la quasi-totalité du personnel d’entretien qui attend pour nettoyer les rames ..

La croissance de l’économie Française a-t-elle besoin de ces immigrés alors que plus de 3 millions de chômeurs doivent retrouver un emploi ?? La réponse est bien évidemment «non». Les donneurs d’ordres profitent de cette main-d’œuvre immigrée peu qualifiée et peu rémunérée au détriment des chômeurs qui n’ont plus les moyens de contribuer au bon fonctionnement de notre économie et au financement de notre protection sociale. […]
L’immigration n’est donc plus une chance pour la croissance en France depuis la fin des années 1960, d’autant plus que celle-ci s’est transformée en une immigration de peuplement par le ventre voulu par l’islam pour conquérir une ville ,un pays ainsi en attendant pour bénéficier de notre système de protection sociale.

Avec 100 000 personnes supplémentaires qui arrivent tous les ans sur le marché du travail, du fait de notre dynamisme démographique, la France doit continuer à réduire le nombre de titres de séjours délivrés annuellement, contrairement à nos voisins Allemands.
De plus, sans cette politique de réduction importante du nombre d’immigrés, la France ne pourra pas intégrer et assimiler les immigrés présents sur son territoire. Si cette politique n’est pas menée à bien avec la mise en place d’un certain nombre de mesures, la France devra faire face à moyen terme à de très fortes tensions ethniques et communautaristes qui pourraient remettre en cause la paix civile. voir la révolution
Qui durera autant et même plusse que la guerre d’Algérie ,parce-que maintenant ils sont chez eux et vous diront que la terre leurs appartiennent et ils auront raison car aucun lève ses fesses de son lit douillet et pensé qu'aux vacances toute l'année..C’est ce qui nous ont dit à nous ,vous partez ,mais dans cinquante ans ont jettera les Français hors de France .A ce jour ,,nous sommes arriver à terme ..

Appeler les travailleurs Français, généralement de gauche, à applaudir à l’immigration qui n’est pour eux que nuisance, Mais comme toujours les socialo communiste ont toujours étaient là !! pour tout détruire ..

Pieds Noirs 9A..