Nouvel acte anti-chrétien : un incendie criminel dévaste l’église de Saint-Martin-le-Beau

Publié le par Denis PIGNOL

Nouvel acte anti-chrétien : un incendie criminel dévaste l’église de Saint-Martin-le-Beau

Nouvel acte anti-chrétien : un incendie criminel dévaste l’église de Saint-Martin-le-Beau

Lagauchematuer | Mike Borowski |  Rédacteur en Chef | 17 avril 2015

Mais que ce passe-t-il en France pour qu’on en arrive à toutes ces extrémités ? Où vivons-nous où chaque jour est émaillé par des meurtres sauvages, des profanations de cimetières catholiques, des agressions barbares, des atteintes contre la France, ses symboles, son histoire ? Mais qu’arrive-t-il ? Sommes-nous devenus dingues ou justes inconscients ?

Ainsi, nous apprenons « trois voitures ont été incendiées cette nuit dans cette petite commune de Touraine. Le feu s’est propagé à l’église, qui est ce matin à moitié détruite. 25 autres voitures ont été volontairement dégradées. »

Ces questions tout le monde se les pose et les réponses n’ont vraiment rien de sorcier. En supprimant toute forme d’autorité, en laissant tout acte délictueux impuni on créer l’impunité à tout. Les délinquants se croient tout permis, pour eux aucun interdit existe, ils sont comme dans le célèbre film de Marlon Brando de 1953 « L’équipé sauvage » où des bandits ont pris possession d’une ville pour y semer morts et désolation. Plus de justice, une police à qui l’on enlève tous les moyens d’investigation et de répression, une anarchie Française laissant libre-court à chacun de piller, dévaliser, tuer, violer, incendier, et répandre le mal.

Cette permissivité n’est pas seule coupable, elle est couplée à l’idéologie de l’anti-France. Nos enfants sont éduqués dès le plus jeune âge à détruire ce pays, à le détester, à aimer l’autre l’étranger, car considéré par nos élites mondialisées comme en tout point supérieur. On a implanté le germe de la haine de soi, pour expier nos soi-disant pêchés de la colonisation, de l’esclavage ou de la collaboration. Nous sommes sales, les autres les gentils.

L’accointance de ces deux idées visant à détruire la France créées ce mal. En y ajoutant une immigration massive de gens sous-socialisées, sous-éduqués, non-assimilables, et sur-subventionnés nous avons produits des monstres dont l’objectif est notre mort. Jusqu’à quand l’accepterons-nous ?

Publié dans presse nationale

Commenter cet article