Non Mme Taubira on n’est pas raciste ou facho si on n’est pas d’accord avec vous

Publié le par Denis PIGNOL

Non Mme Taubira on n’est pas raciste ou facho si on n’est pas d’accord avec vous

Non Mme Taubira on n’est pas raciste ou facho si on n’est pas d’accord avec vous

Lagauchematuer | Mike Borowski | Rédacteur en Chef | 5 mars 2015

La politique comme l’ont pu connaître nos pères ou nos grands-pères n’est plus. On ne demande plus à une personnalité des compétences affirmées dans un domaine quel qu’il soit. On ne veut plus de ministres brillants et portants la connaissance au sein d’un gouvernement. On ne veut plus de gens qui réfléchissent, ont des idées et la volonté d’améliorer des structures ou des lois désuètes paralysant notre pays. Non ce qu’on veut aujourd’hui dans ce monde globalisé, c’est d’un casting.

Il nous faut des personnalités politiques pouvant s’insérer dans le moule des élites mondialisées. Qu’importent ce qu’elles pensent, ce qu’elles représentent, ces fonctions antérieurs, leurs vécu, leurs expérience, seul compte le physique, la couleur de peau, le sexe, la religion. Du fait de l’américanisation de notre société on se sent obligé de « caster » pour la nomination d’un gouvernement, d’un député, ou d’un président d’une grande entreprise… On ne peut y échapper. C’est la vindicte médiatique qui l’ordonne.

Ainsi, comme Rama Yade ou Rachida Dati en leur temps pas si lointain, ou Madame Belkhacem, Mme Taubira doit son arrivé à la tête du ministère la justice car femme, et noire. Sans ces attributs jamais, je dis bien jamais elle tout comme ses devancières, n’auraient pu rêver de ce maroquin ministériel. Elles doivent avoir l’honnêteté intellectuelle de le dire. Alors certes Mme Taubira il faut lui reconnaître a un langage soutenu que l’on retrouve rarement au sein d’une classe politique dont l’effondrement intellectuel est tel qu’on se demande si ceux-ci écrivent leur propre nom sans faute d’orthographe. Elle a aussi un caractère affirmé ce qui en politique faut le dire est un avantage. Seulement hormis ces deux qualités intrinsèques, elle n’a pas la moindre compétence juridique. Son action n’est qu’idéologique de passe-droit pour ceux qu’on nomme délinquants devenant victime. Pour être Garde des Sceaux soit on est une sommité des prétoires comme l’avait pu l’être M. Badinter même si je ne partageais pas sa vision ou on est un dur persuadé que l’enfermement de tout contrevenant est la solution pour une société.

Seulement Mme Taubira n’est l’un ni l’autre, elle n’a de connaissance de la justice que la surface, ce n’est pas possible dans un ministère aussi exposé. Ce n’est tout de même pas moi qui invente le va-et-vient des membres du cabinet parque ceux-ci la jugent pas à la hauteur ? Les disfonctionnement de la justice sont réels, et les libérations anticipées de nombres de bandits le prouvent. Alors bien-sûr elle n’est pas magistrat et n’est pas juge d’application des peines, mais elle a des leviers permettant d’anticiper ces disfonctionnements. Un exemple c’est Mme Taubira qui permet ou pas la construction des prisons. Nous sommes à un taux d’occupation de l’ordre de 110-115 %, il est donc de son devoir d’obliger de bâtir de nouvelles enceintes, mais elle ne le veut pas, elle préfère idéologiquement laisser libre. Alors que peut-être il existe des substitutions ce que je doute, mais qu’elle en parle. Et bien non elle laisse les français sans réponse. Une sorte de mépris à l’encontre d’un peuple.

Mais ça interdiction de le dire, l’écrire ou le penser, sous peine de procès en racisme, la pire insulte dans notre France multiculturelle. Le fond des choses est forcément mis plus bas que terre, au profit d’une forme idiote. Une sorte de dictature antiraciste. Tout ce qui vient d’un ou une ministre de la diversité doit-être béni et approuvé quoi qu’il arrive. Il n’y a pas d’erreur surtout pas. Il est interdit d’en parler.

Si ces actions sont une fin en soi pour nos gouvernants, je soumets une idée fort simple. Que François Hollande nomme des ministres essentiellement femme, de la diversité et nées au Maroc ou en Guyane ! Peut-être est-ce la seule solution pour lui d’échapper à toute critique ?

Publié dans presse nationale

Commenter cet article