Les jihadistes pourront revenir sans problème en France aux frais du contribuable

Publié le par Denis PIGNOL

Les jihadistes pourront revenir sans problème en France aux frais du contribuable

Les jihadistes pourront revenir sans problème en France aux frais du contribuable

Lagauchematuer | Blog Tribune Libre | http://tribunelibre.over-blog.com/  | 3 mai 2015

Encore une fois, le pouvoir socialiste met tout en œuvre pour protéger son électorat fétiche, allant même jusqu’à mettre la vie de millions de Français innocents en danger.

La nouvelle est tombée le mercredi 29 avril : Manuel Valls souhaite la création, d’ici la fin de l’année, d’une « structure chargée de prendre en charge, sur la base du volontariat, des jeunes de retour de zones de conflit », comprenez par là les jihadistes de France qui sont partis en Syrie et qui auront eu tout le loisir d’apprendre le maniement d’armes de guerre et « l’art » du terrorisme. Selon le premier ministre, le site http://www.stop-djihadisme.gouv.fr/a permis de recenser « près de 1 900 signalements, dont un quart concerne des mineurs et – fait notable souvent oublié – plus de 40 % de jeunes femmes » mais il est maintenant temps « d’aller plus loin et d’explorer de nouvelles pistes ».

Alors que 81 % des Français sont favorables à la déchéance de la nationalité pour les jihadistes et que l’idée se propage dans les gouvernements de nos voisins européens, le gouvernement socialiste a décidé qu’il en serait autrement. L’avis du peuple ? Je ne vous dirais pas ce qu’ils en font… Toujours est-il que, selon Manuel Valls, « par un accompagnement individualisé, une prise en charge psychologique et un encadrement renforcé, ces jeunes devraient retrouver toute leur place dans notre société ». Que ne dirait-il pas pour conserver le vote musulman…

Les pauvres chérubins qui ont participé, directement ou indirectement mais de leur propre chef, au massacre de milliers d’innocents, risquent d’être traumatisés en rentrant au pays : il faut donc les choyer, les dorloter, les cajoler… Dans quelques temps, ce seront eux les victimes ! Nous nageons en plein délire ! Ces jeunes ont choisi la voix de la guerre, auprès de ceux qui appellent « à tuer les Français de n’importe quelle manière », comme un idéal. Nous sommes très loin de l’adolescent qui aurait besoin de voir un psychologue parce qu’il a des problèmes avec sa mère !

Les socialistes nous démontrent une nouvelle fois leur béatitude absolue dès lors qu’il est question des musulmans. Peu importe le risque qu’ils font courir aux Français innocents, seules comptent les voix que cette communauté peut apporter aux élections. Il ne nous reste plus qu’à attendre le jour où on se rendra compte qu’un attentat aura été commis par un jihadiste circulant librement et « encadré » par le système de Manuel Valls car, n’en doutez pas, celui-ci arrivera tôt ou tard…

Publié dans presse nationale

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article