La propagande de l'EI en direction des sourds

Publié le par Denis PIGNOL

Capture d'écran de la vidéo montrant des combattants du groupe État islamique sourds. © Le Point.fr
Capture d'écran de la vidéo montrant des combattants du groupe État islamique sourds. © Le Point.fr

La propagande de l'EI en direction des sourds

Le Point - Publié le 11/03/2015 à 12:17

Dans une vidéo diffusée dimanche, l'organisation terroriste s'adresse pour la première fois en langue des signes aux aspirants djihadistes.

Le groupe État islamique étend sa propagande. Dans une vidéo mise en ligne dimanche 8 mars avec des sous-titres anglais et arabes, l'EI met en scène pour la première fois deux combattants sourds, ou prétendus tels, qui s'adressent à la caméra en langue des signes. Les deux hommes, lourdement armés, disent "adresser (leur) message au monde islamique", menacent les États-Unis et l'Europe, et appellent les musulmans occidentaux à rejoindre l'organisation terroriste. L'un d'eux explique ensuite qu'il est chargé, avec son "frère" Abu Abdur-Rahman, de réguler la circulation dans la ville irakienne de Mossoul.

La vidéo est titrée en anglais "From Who Excused [sic] To Those Not Excused" ("de ceux qui sont excusés à ceux qui ne sont pas excusés"). Selon Alex Kassirer, chercheur pour l'agence de sécurité Flashpoint Intelligence interrogé par NBC, elle vise à recruter d'autres combattants présentant un handicap physique, aussi bien qu'à persuader les aspirants au djihad que Daesh peut leur offrir de multiples responsabilités. Une seconde partie du film montre les deux hommes lancer des roquettes - vers des unités de combattants peshmergas, prétendent-ils. Façon de montrer, selon Alex Kassirer, que des policiers chargés du trafic peuvent, au sein du groupe État islamique, avoir également des fonctions militaires.

Dans une autre vidéo, diffusée mardi, l'EI montre un enfant, vêtu d'une longue tunique et d'un treillis, abattre d'une balle dans le front un Arabe israélien accusé d'espionner pour le Mossad. Le jeune garçon tire ensuite plusieurs balles sur son cadavre. À ses côtés, un djihadiste s'exprimant en français évoque la récente attaque ayant visé des juifs en France et menace de s'en prendre aux Israéliens et de conquérir Jérusalem.

Publié dans presse nationale

Commenter cet article