La mairie de Montpellier finance la promotion du Niqab et de la Burqa

Publié le par Denis PIGNOL

La mairie de Montpellier finance la promotion du Niqab et de la Burqa

La mairie de Montpellier finance la promotion du Niqab et de la Burqa

Lagauchematuer | Mike Borowski | Rédacteur en Chef | 7 mars 2015

Parfois en lisant les informations qui m’arrivent je me demande dans quel pays nous vivons. De toute son histoire la France et ses héros ont lutté contre l’obscurantisme, nous avons de tout temps exporté notre modèle culturel à l’ensemble du monde. Nous étions avant-gardistes et rayonnions partout où le pied français se posait sur une terre.

Je parle à l’imparfait puisque ce temps est décidément révolu. La France n’étant plus la France, en tout cas pas celle que le monde enviait, celle-ci au nom du droit à la différence de tout un chacun de garder sa propre culture souvent obscurantiste au détriment de l’assimilation prôné depuis toujours mais abandonnée depuis 40 ans.

Depuis que vous me lisez, vous aurez compris que je ne suis pas un blasphémateur au contraire de la gauche athée, je respecte le culte étant moi-même très croyant et je ne me permettrai pas de le faire pour quelque religion que ce soit, de plus ce n’est pas le but de La Gauche M’a Tuer. Seulement lorsque des pratiques se font contre la France, je me dois de le dénoncer et ce serait mentir aux lecteurs qui nous lisent que de le cacher.

Oui nombre de gens posent problème, ne voulant s’assimiler et imposant leurs pratiques d’un autre âge à une société française n’ayant plus les armes idéologiques et cultuelles pour se défendre. En reniant la chrétienté nos élites mondialisées ont importé des doctrines étrangères prenant le pas sur nos identités.

Ainsi, la municipalité de Montpellier « des Américains de confession musulmane ont instauré depuis l’année 2013, le 1er février comme étant la journée mondiale du voile islamique (hijab) Word hijab day»

« Une démarche de promotion qui, à grand renfort de publicité, se repend partout dans le monde et même à Montpellier. »

« Ainsi le 1er février dernier, une quinzaine de femmes voilées se sont retrouvées au parc du Peyrou pour aller « à la rencontre des montpelliérains pour discuter et échanger sur le statut du voile en France ». Elles ont également proposé à plusieurs femmes d’essayer de porter le voile islamique. Les organisatrices espèrent que l’année prochaines elles pourront « participer encore à cette journée avec plus de moyens et avec plus de visibilité. » »

« Ce « World Hijab Day » a été organisé à Montpellier par l’association Tabassam(…),Problème, sur les photos de l’association lors du rassemblement du 1er février, en plus des femmes portant le hijab, d’autres femmes portent, elles, le niqab, c’est à dire le voile intégral dont le port est pourtant rigoureusement interdit dans l’espace public. On peut donc être surpris lorsque l’on apprend sur le site « Les Musulmans de Montpellier », que cette association tire une partie de ses finances grâce à des subventions accordées par la mairie de Montpellier. »

Avec l’argent du contribuable français Il fallait démontrer aux montpelliérains ce que seraient leur avenir dans une future plus ou moins proches, les habituer à un habit culturelle qu’elles seront obligés de porter. L’immigration massive s’intensifiant, le probable contre colonisateur maghrébin montre ainsi sa nouvelle ou sa supposé supériorité sur l’autochtone. Une façon de dire « ce niqab sera votre habit traditionnel à l’avenir et vous serez dans l’obligation de l’accepter ». Un processus d’arabisation se mettant en marche ne s’arrêtant jamais.

Bien sûr les nombreux militants de gauche me lisant, crieront que je mens, que j’incite à la haine raciale, ou que je vois le mal partout. D’autres démontant par des arguments fallacieux se voileront la face et celles des français. Mais tout cela existe malheureusement. Je vois la différence de la France d’il y a 20 ans et même d’il y a 10 ans. Celle-ci est n’est plus reconnaissable. Quelle France aurons-nous dans 10 ? Sûrement celle que rêve ces filles incitant à porter le niqab.

Publié dans presse nationale

Commenter cet article