L'Occident a-t-il perdu sa virilité ?

Publié le par Denis PIGNOL

Julia Kristeva, psychanalyste et écrivaine. © John Foley / Opale
Julia Kristeva, psychanalyste et écrivaine. © John Foley / Opale

L'Occident a-t-il perdu sa virilité ?

Julia Kristeva - Le Point - Publié le 09/03/2015 à 07:39 - Modifié le 09/03/2015 à 09:30

Un spectre hante le mâle occidental : la dévirilisation ! L'écrivain Richard Millet et le pédopsychiatre Stéphane Clerget s'alarment.

Entre culte et blasphème

La virilité paraît en crise parce qu'elle se métamorphose. Depuis toujours ? En pleine lumière, je l'ai vue à Versailles. Une horloge astronomique, programmée pour donner l'heure jusqu'en 9999, trône dans le cabinet des pendules de Louis XV. Mannequin phallique, ode à Priape, le robot androïde écarte ses jambes rococo pour exhiber la puissance virile supposée gouverner le royaume de France, la terre entière et les astres.

Un tel fétiche de marqueterie dorée... pour mieux conjurer le déclin annoncé du monarque, de la virilité du mâle occidental, du mâle en général...

Publié dans presse nationale

Commenter cet article