Financement du FN : Marine Le Pen à son tour mise en cause

Publié le par Denis PIGNOL

Financement du FN : Marine Le Pen à son tour mise en cause

lefigaro.fr | Mis à jour le 10/04/2015 à 16:00 | Publié le 10/04/2015 à 10:47

Frédéric Chatillon et sa société Riwal, le principal prestataire du FN, ont été mis en examen mercredi pour financement illégal de parti politique, en l'occurrence le FN et le «micro-parti» Jeanne.

L'étau se resserre autour du Front national. D'après Le Monde, Marine Le Pen et deux de ses proches conseillers, le sénateur David Rachline et le député européen Nicolas Bay, sont à leur tour dans le collimateur de la justice. L'enquête porte sur le financement des législatives et de la présidentielle de 2012. Les deux hommes auraient travaillé de mai à juin 2012 pour Riwal, principal prestataire de services du FN. Marine Le Pen, David Rachline et Nicolas Bay devraient bientôt être auditionnés par les juges. Selon eux, leurs salaires, «versés par la SARL Riwal uniquement pendant les campagnes présidentielle et législatives 2012, s'analysent en dons déguisés aux candidats», rapporte le quotidien du soir.

Dans cette même affaire, Frédéric Chatillon et sa société Riwal ont été mis en examen mercredi pour financement illégal de parti politique. Ce proche de Marine Le Pen, ancien leader du syndicat étudiant GUD, avait déjà été mis en examen le 23 janvier pour escroquerie, faux et usage de faux, abus de biens sociaux et blanchiment. La SARL est également visée par des faits présumés d'escroquerie.

Tout a commencé avec un signalement venu de la Commission nationale de contrôle des comptes de campagne. Une information judiciaire est par la suite ouverte en avril 2014. Depuis, les enquêteurs cherchent à déterminer si des responsables de la société Riwal et ceux du parti personnel de Marine Le Pen, Jeanne, ont mis en place un système frauduleux permettant un enrichissement illicite avec de l'argent public. Le «micro-parti» créé en 2010 est au cœur du financement des campagnes frontistes depuis l'arrivée de Marine Le Pen à la tête du FN. Le 9 mars dernier, l'affaire a pris une nouvelle ampleur. D'après Le Monde, l'enquête vise désormais des faits de financement illégal de campagne électorale, mais aussi un éventuel délit d'«acceptation par un parti politique d'un financement provenant d'une personne morale».

Plusieurs millions d'euros en question

Lors des dernières législatives, Jeanne prêtait à une grande majorité des candidats frontistes de l'argent avec 6-7% d'intérêt. Elle fournissait par la même occasion des kits de campagne fabriqués par Riwal, facturés à environ 16.000 euros. Les enquêteurs soupçonnent que ce système en vase clos ait pu permettre à Riwal de charger l'addition et de pratiquer des surfacturations au préjudice final de l'État, qui rembourse les frais de campagne. La fraude porterait sur plusieurs millions d'euros, selon une source proche du dossier interrogée par l'AFP. Elle aurait aussi permis à Riwal d'accorder des aides financières au FN et à Jeanne. Le Front national s'est toujours défendu de toute irrégularité. Selon lui, «rien ne s'oppose» à ce que Jeanne «prête à des candidats aux élections».

Frédéric Chatillon n'est pas le seul proche de Marine Le Pen, passé par la case GUD, à être inquiété dans cette affaire. Axel Loustau, le trésorier de Jeanne, a lui aussi été mis en examen le 17 mars pour escroquerie lors des législatives de 2012. D'après des documents consultés par l'AFP, il aurait été actionnaire de Riwal au moins jusqu'en octobre 2013. Il dément toute «surfacturation» ou «vente forcée» des kits de campagne. Son prédécesseur, l'ex-trésorier Olivier Duguet, a, pour sa part, été mis en examen le 2 avril pour complicité d'escroqueries, complicité et recel d'abus de biens sociaux et complicité de financement illégal de parti politique.

Publié dans presse nationale

Commenter cet article

Pieds Noirs 9A 11/04/2015 14:04

Toute une mafia pour entuber le citoyen français ..belle paroles et vas-y je t'embrouille et vous voulez qu'ils prennent la France en mains pour ce remplirent les poches ..Vous rigolez j'espère ..