En comparant la France actuelle à l’Allemagne nazie, Madonna doit être interdite de territoire

Publié le par Denis PIGNOL

En comparant la France actuelle à l’Allemagne nazie, Madonna doit être interdite de territoire

En comparant la France actuelle à l’Allemagne nazie, Madonna doit être interdite de territoire

Lagauchematuer | Mike Borowski | Rédacteur en Chef | 28 février 2015

Mais qu’est-ce qu’il prend à Madonna d’insulter la France ainsi ? On dit de la vieillesse qu’elle est un naufrage, cet adage vaut largement pour Madonna, ancienne gloire de la chanson supplantée de son piédestal par une nouvelle génération plus jeunes, plus belle et toujours plus provocatrice.

Mais passons sur les jugements typiquement artistique pour en revenir aux déclarations insultantes contre notre pays, elle annonce fièrement « effrayée par «le niveau d’intolérance» en France et en Europe et précisé que cette «époque folle que nous traversons» lui «fait penser à l’Allemagne nazie »

« J’observais (à l’époque) que la France était le pays qui avait le premier accepté les gens de couleur, qui avait accueilli des artistes comme Joséphine Baker, Charlie Parker, des écrivains, des peintres… Bref, je rappelais que la France avait été une terre d’asile pour tous ces gens-là (…) et que malheureusement, cet esprit avait complètement disparu»

«J’ai dit cela il y a deux ans, mais c’est valable pour aujourd’hui, pour cette époque folle que nous traversons et qui me fait penser à l’Allemagne nazie»

«Ce niveau d’intolérance, c’est effrayant, et cela ne concerne pas que la France, c’est vrai pour l’Europe tout entière, mais particulièrement en France. L’antisémitisme, cette vieille rengaine aryenne, cette façon d’être, de penser, d’agir dans un climat de peur extrême… Tout cela me terrifie»

Il est vrai que les américains peuvent nous donner des leçons, eux qui ont jusque dans les années 60 continuer la ségrégation raciale, où ont empêché tout mariage mixte jusqu’en 1967, sans parler de droit de vote etc. *

Ces déclarations de chanteuses ou d’artistes d’opérettes pensant avoir la légitimité d’interférer dans le débat public est symptomatique d’une époque traversé par la décadence et le déclin. Tout un chacun portant des lunettes se permet de juger tout en méconnaissant tout de l’autre. Cela s’appelle la démocratie poussée à l’extrême. Nos chers américains n’aiment pas la France, ils voient que le peuple au contraire de nos élites, rejette leur mode de vie. Le modèle française est fait d’assimilation, le modèle américain est communautariste. En France quand un étranger se fond dans le moule nationale il est adopté comme français sans aucune distinction, seulement l’assimilation a été abandonnée au profit du droit à la différence que nos « amis » anglo-saxons nous imposent. Ces derniers par la propagande hollywoodienne veulent nous américaniser, sans préciser qu’aucune communauté ne se mélange. Les blancs, les noirs, les latinos etc. vivent de leur côté. Les classes moyennes de ces groupes ethniques fuient les uns les autres dans des quartiers privés ultra-sécurisés. Il existe des villes entière en Californie, ou en Floride ou plus personne ne parle anglais, parce qu’envahie par une immigration latino rejeté par les américains.

Dans les sud des Etats-Unis les WASP comme on les appelle (white anglo-saxon protestant nos français de souche) s’arment et forment des groupes de protection privées afin de garder leurs frontières infranchissables pour les malheureux mexicains. N’hésitant pas à tirer et tuer ceux ayant le malheur de poser le pied sur le sol US. Je ne condamne pas et le comprend, personne ne souhaitant être minoritaire chez-lui. Mais qu’on ne juge pas les français pacifistes eux et aspirant à la même chose.

Le peuple de France est celui qui résiste le plus à l’importation du modèle assassin américain, il faut donc nous châtier, nous culpabiliser, nous insulter pour qu’on l’accepte. Afin d’être une filiale américaine comme une autre. Nos alliés nous envoient leurs stars, elles doivent nous rééduquer au nom de l’argent roi. Seulement malgré la volonté de nos élites mondialisées de changer de peuple, nous n’acceptons pas le diktat. Même en nous privant d’enseignement de notre histoire, en nous coupant nos racines, notre roman national, nous continuerons à nous battre afin de garder l’esprit de la France au cœur. Et ni Madonna, ni Obama ou autres Beyoncé tels les anglois du temps de Jeanne d’Arc ne changeront ce que nous sommes dans notre fort intérieur. C’est-à-dire résolument français.

Publié dans presse nationale

Commenter cet article