Daesh : le "Charles de Gaulle" entre dans la danse

Publié le par Denis PIGNOL

Le porte-avions "Charles de Gaulle" va participer à l'opération alliée menée contre Daech. © Karim Sahib / AFP
Le porte-avions "Charles de Gaulle" va participer à l'opération alliée menée contre Daech. © Karim Sahib / AFP

Daesh : le "Charles de Gaulle" entre dans la danse

Jean Guisnel | Le Point | Publié le 23/02/2015 à 12:41 | Modifié le 23/02/2015 à 22:53

Les Français ajoutent temporairement 21 chasseurs (dont 9 Rafale) de la marine aux 12 de l'armée de l'air déjà engagés contre le groupe État islamique.

Il y a sans doute des choses que l'on peut apprendre à Jean-Yves Le Drian, mais pour la communication, il demeure absolument imbattable ! L'annonce par le ministre de la Défense de l'intégration "officielle" du porte-avions Charles de Gaulle, de ses 12 Rafale et de ses 9 Super-Étendard modernisés s'est déroulée selon un scénario médiatique strictement identique à celui qui avait précédé de quelques heures l'entrée en lice contre Daech des Rafale basés à Abu Dhabi. Le lundi 15 septembre dernier, la première dépêche urgente de l'AFP était tombée à 7 h 43, heure idéale pour occuper les premier jounalistes presents.

Publié dans presse nationale

Commenter cet article