D'Ormesson : "Les chrétiens d'Orient sont en train d'être exterminés"

Publié le par Denis PIGNOL

Des chrétiens d'Égypte prient lors d'une messe en mémoire des 21 coptes décapités par l'organisation État islamique. © Khaled Desouki/AFP
Des chrétiens d'Égypte prient lors d'une messe en mémoire des 21 coptes décapités par l'organisation État islamique. © Khaled Desouki/AFP

D'Ormesson : "Les chrétiens d'Orient sont en train d'être exterminés"

Le Point | Publié le 25/02/2015 à 13:07 | Modifié le 26/02/2015 à 09:24

L'écrivain appelle la communauté internationale à intervenir pour sauver les chrétiens victimes d'"une sorte de génocide" perpétré par l'EI.

Jean d'Ormesson a dénoncé un "génocide" des chrétiens d'Orient. L'écrivain a appelé la communauté internationale à agir après l'annonce de l'enlèvement de 90 chrétiens par le groupe État islamique (EI) en Syrie. "Il n'y a pas de privilège pour les chrétiens", a expliqué Jean d'Ormesson, rappelant que les violences touchent toutes les populations des pays ou le groupe État islamique (EI) est présent. Cependant "pour les chrétiens je me demande s'il n'y a pas une sorte de génocide dans cette région du monde", a-t-il déclaré à l'AFP mercredi.

"Il semble qu'on veuille extirper le christianisme de ses origines. Les chrétiens d'Irak parlaient araméen, c'étaient les plus anciens établissements chrétiens du monde. Ils ont souffert affreusement. Maintenant ça s'étend à la Syrie, à la Libye", constate-t-il. "Le massacre de ces malheureux coptes est une scène abominable", s'emporte l'écrivain en évoquant la décapitation en Libye mi-février de 21 coptes égyptiens, dont l'enlèvement et le meurtre a été revendiqué par la branche libyenne de l'EI.

Action internationale

Pour Jean d'Ormesson, "il faut montrer le plus de solidarité possible avec ces chrétiens d'Orient qui sont en train d'être exterminés". L'écrivain estime "que la France seule ne peut rien faire". Mais "il espère que l'Europe va se pencher sur ce problème tragique, et peut-être plus que l'Europe, les Nations-Unies". "Il semble qu'une action internationale devrait absolument venir au secours de ces malheureux chrétiens qui doivent s'imaginer qu'ils sont entièrement abandonnés", déclare-t-il.

L'Observatoire syrien des droits de l'homme (OSDH) a affirmé mardi que des djihadistes du groupe EI ont attaqué deux villages chrétiens sous contrôle des forces kurdes dans le Nord-Est syrien et enlevé 90 habitants. Ce serait la première fois que l'EI kidnappe un aussi important groupe de chrétiens en Syrie. En Irak voisin, l'organisation extrémiste sunnite a enlevé des milliers de soldats et membres de minorités, notamment des Yazidis.

Publié dans presse nationale

Commenter cet article