Au secours, Jean-Marie s’en va !

Publié le par Denis PIGNOL

Au secours, Jean-Marie s’en va !

Au secours, Jean-Marie s’en va !

Avec Jean-Marie Le Pen, une page se tourne définitivement. Celle des guerres de la décolonisation, de l’Indochine à l’Algérie, du pétainisme, de l’OAS.

Boulevard Voltaire | Michel Gandilhon | Journaliste | 10-04-2015

Ainsi donc, Jean-Marie Le Pen a décidé de quitter la scène. Il a choisi le moment (l’intermède entre les départementales et les régionales), le lieu (Rivarol) et le bourreau (sa propre fille). Jean-Marie Le Pen s’en va et tire sa révérence. Comme Butch Cassidy en Bolivie, comme la Garde à Waterloo, en vidant crânement, une dernière fois, son chargeur. Marine Le Pen le ne l’ignorait pas, bien sûr : tous les deux, même s’ils ne le savent peut-être pas encore, sont complices ; il fallait en effet que Le Pen s’en aille pour que Le Pen vive. Le roi est mort, vive la reine. Comme le murmurait Debord dans son dernier film In girum imus nocte et consumimur igni, les avant-gardes qui ont fait leur temps doivent mourir et faire place nette.

Avec Jean-Marie Le Pen, une page se tourne définitivement. Celle des guerres de la décolonisation, de l’Indochine à l’Algérie, du pétainisme, de l’OAS. Le Crabe-Tambour, Điện Biên Phủ, la bataille d’Alger, le bachaga Boualem, Bastien-Thiry, Déat, Doriot : tout cela n’intéresse plus les jeunes générations, même au Front national, surtout au Front national, et pour cause. En face d’elles, de nouveaux défis se dressent qui ont pour nom Lampedusa, UOIF, Bruxelles, Femen, Juncker, Valls, Coulibaly, Conchita Wurst, etc. C’est ainsi. C’est la vie. Avec ses joies et ses peines.

D’ailleurs, la peine, c’est surtout du côté de la rue de Solférino qu’elle risque de prendre ses quartiers, car le départ du vieux chef ne constitue pas une bonne nouvelle pour la gauche divine. En la privant de sa présence, Jean-Marie Le Pen sait pertinemment qu’il lui assène un coup fatal. Fini le bon temps de la reductio ad Hitlerum, des indignations surjouées, de l’antifascisme, du combat pour le bien. La gauche qui voulait être jugée sur ses ennemis et non sur ses résultats est aujourd’hui en deuil. Son monstre préféré, son méchant de confort, son ennemi de dilection, son Hitler d’opérette la quitte. Elle ne pourra plus invoquer le retour des années 1930 en criant le poing dressé ¡No pasarán! ! Elle est nue, désormais, et sans abri : la forteresse de l’antifascisme dans laquelle elle adorait se retrancher n’était en réalité qu’un château de cartes et vient de s’écrouler sur elle. SOS-Racisme et le MRAP vont devoir licencier pour éviter la liquidation judiciaire.

Certes, comme ce pauvre Cambadélis, la gauche va essayer d’y croire encore un peu en clamant que Philippot n’est rien d’autre que la réincarnation d’Himmler, que le nouveau FN est pire que l’ancien, que Marine Le Pen est plus dangereuse que son père. Et en un certains sens, sur ce dernier point, elle aura raison. Le fonds de commerce sur lequel elle sévissait depuis trente ans vient de s’évanouir. Aux élections présidentielles de 1988, les affiches de Mitterrand, un pétainiste authentique, lui, arborait un audacieux « Au secours, la droite revient ! », aujourd’hui, ce serait plutôt « Au secours, Jean-Marie s’en va ! ». La « comédie », comme le disait Lionel Jospin, est terminée.

Publié dans presse nationale

Commenter cet article

Fille de Harki ami pn 9A 11/04/2015 14:08

Un journaliste de gauche en page chez Voltaire tiens, tiens ???

Pieds Noirs 9A 11/04/2015 00:15

Boulevard Voltaire n'est plus ce qu'il était ,n'importe qui ou même des étudiants peuvent y mette un sujet minable .. vraiment décevant , comme nous voyons d'ailleurs sur ce billet ..pour moi est un torchon ..Ce n'est plus voltaire que j'ai connu ..

Sylvestre Brunaud 10/04/2015 13:20

« Je félicite madame Allaoui pour son arrivée au Groupe FN Languedoc-Roussillon sur des positions patriotes et républicaines. Bienvenue ! » Ce tweet n’est pas de moi mais de Louis Aliot, vice-président du FN. Dès que j’en ai eu connaissance, je lui ai envoyé le sms suivant : » Je viens de voir votre tweet souhaitant la bienvenue à Fatima Allaoui. C’est lamentable ! Le FN est devenu une poubelle à recycler les déchets de l’UMPS. Décidément, vous n’écoutez pas le Peuple français. A Béziers et ailleurs, je pense que vous allez le payer cher. »

Sylvestre Brunaud 10/04/2015 10:01

Avec Jean-Marie Le Pen, une page se tourne définitivement. Celle des guerres de la décolonisation, de l’Indochine à l’Algérie, du pétainisme, de l’OAS.

Eh bien nous verrons bien demain en France ,a force de nous emmerder avec le passé ,le passé et l'avenir ..Alors regardons ce qui ce passe autours de nous aujourd'hui.. d'avoir cracher sur l'OAS et les Français voulant garder l'Algérie Française de défendre leurs terre ,une terre avec des départements Français ..Aujourd'hui vous me faites tous honte d'avoir honoré le FLN a l'OAS que demain ils ne seront plus la pour pendre le maquis et défendre sa famille ,sa patrie drapeau français taché de sang en mains ..OUI vous me faite honte d'avoir craché sur ses français de haine ,mais rassurez-vous vous avez choisi non pas une Algérie Française que l'OAS voulait garder ;;NON vous avez préférez votez pour une France Algérienne qui aujourd'hui les derniers partisan de l'OAS constate ceux que les Français ont choisit pour avoir la paix et surtout les vacances ..

Pieds Noirs 9A 10/04/2015 09:45

Monsieur Philippot collabo du système , qui veut la première place et jeté le patriarche dehors serait-il capable de dire cela dans un micro sur une chaine de tv ..NON c'est un dégénéré avec son sourir a entubé ceux qui l'entoure ..Je voudrai bien l'avoir en face de moi ce guignol qui profite la faiblesse de Marine Le Pen ..



 



Tout comme vous, nous luttons pour préserver notre identité. Tout comme vous, nous ne voulons pas que des étrangers viennent dans notre pays et nous disent qu’ils sont maîtres chez nous.



Nous disons :



Mettez les criminels, les djihadistes, les immigrés clandestins DEHORS



Et tous ceux qui refusent de s’adapter à nos valeurs.



Mettez les dehors et ne les laissez jamais revenir !



Parce que les seuls maîtres en France pays des chrétiens



Tout comme les seuls maîtres en France sont les Français!



Nous ne voulons pas qu’une culture étrangère et barbare nous prive de nos libertés. Nous nous opposons à l’immigration massive.



Et à propos de l’islam nous disons trop c’est trop!



Il est LEGITIME que nous défendions nos propres valeurs et nos libertés.



Nous sommes fiers de ce que nous sommes, nous sommes fiers d’être Français, Fiers de nos valeurs de nos pères dont la civilisation que nos parents nous ont laissée et que nous voulons laisser à nos enfants.



Nous défendons notre pays, nous défendons notre drapeau, nous défendons notre héritage, nous défendons notre nation.



Nous devons lutter sans relâche afin de regagner notre patrie , afin de les extraire de l’union européenne, de la spirale immigrationniste, les sortir des griffes de cette élite hypocrite et prétendument multiculturelle ..