LE GRAND REMPLACEMENT AU PAYS DE VERCINGETORIX

Publié le par Dominique CHALARD

Au travers de cet excellent article du journal "LA MONTAGNE", nous ne pouvons que constater que nos théories sur le remplacement des populations sont effectives au cœur du Massif Central.

Nous avons eu, dans les années d'après guerre, une immigration européenne essentiellement polonaise,espagnole, portugaise et italienne venue, pour la plupart d'entre eux, pour fuir le communisme à l'Est et la misère au Sud.

Toute mon enfance, fut bercée de cette accent slave si particulier, de cette communauté polonaise chère à mon cœur par l'implication de ces hommes au fond de la mine au coté de mon grand père paternel qui œuvra toute sa vie pour extraire ce charbon des entrailles de la terre auvergnate.

A l'école, des petits camarades s'appelaient Joachim, Paolo ou Carlos.Tous sont devenus français, à part entière, en réussissant leur carrière professionnelle et personnelle par les valeurs, par l'école mais aussi et surtout par la volonté farouche de leurs parents d'en faire des citoyens français irréprochables.

Nous avions en commun ces racines européennes des cultures bien que différentes mais très proches sur le plan de l'histoire, de la religion et de cette envie d'intégration à notre grand et vieux pays.

Aujourd'hui, notre Auvergne voit arriver une immigration de colonisation et de peuplement.Ceux qui débarquent, n'ont comme buts principaux que les droits et les avantages octroyés par cette république qui n'a qu'un seul objectif: la destruction de notre entité et de notre homogénéité de peuple souverain.

Face à cette "immigration-invasion", et au fait que ces peuplades cherchent à nous imposer par la force, leurs coutumes, leurs traditions et surtout leurs religions qui nous sont totalement étrangères et qui seront, à terme, mortifère pour l'avenir de notre pays et de nos enfants.

Il faut bien comprendre que, derrière ces procédés sciemment mis en oeuvre, se cachent les mondialistes et les financiers apatrides.

Je ne résiste pas à vous rappeler la formule de monsieur De Rothschild:

"Le dernier verrou à faire sauter est la nation"...

Seuls, les Nationalistes non "dédiabolisés" osent tenir ce discours, seul le Parti de la France alerte les français sur un avenir qui sera forcément rouge sang.

Dominique Morel,

issu lui même de l'immigration

Publié dans presse locale

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

ERIC ASSAD 12/05/2015 19:11

Tout à fait d'accord avec toi Dominique.

Pieds Noirs 9A 12/05/2015 13:12

Un de mes billet de 2012 ...Une Chance pour la France ...

http://courtimpression.eklablog.com/immigration-une-chance-pour-la-france-a114703320