Des salariés en lien avec des djihadistes embauchés dans des ambassades de France?

Publié le par Dominique MOREL

L'ambassade de France à Londres — CHRIS RATCLIFFE / AFP

L'ambassade de France à Londres — CHRIS RATCLIFFE / AFP

Plusieurs personnes liées aux mouvances djihadistes ont été repérées par les services de renseignements parmi les employés locaux des ambassades de France au Royaume-Uni et au Qatar, révèle le Canard enchaîné ce mercredi.

Du côté de Doha, certains agents de sécurité chargés de protéger l’ambassade affichaient une proximité avec des djihadistes. Outre-Manche, à Londres, poursuit l’hebdo palmipède, un responsable de l’intendance recruté pour des travaux de maintenance revendiquait une « sympathie déplacée » à l’égard de plusieurs personnalités qualifiées par les services de « terroristes », souligne de son côté le Point.

« Il y a un vrai problème avec les agents locaux. Tu peux tomber sur de drôles de types », a confié au Canard un fonctionnaire du Quai d’Orsay. Pour sa part, le ministère des Affaires étrangères, par la voix de sa porte-parole Agnès Romatet-Espagne, a indiqué que « des mesures très fortes ont été prises. […] Les échanges avec les services locaux de renseignements avant d’habiliter des personnels locaux ont été intensifiés ». Par ailleurs, 67 millions d’euros ont été alloués au renfort de la sécurité des ambassades de France à travers le monde.

 

source 20 Minutes.fr (6 septembre 2017)

Commenter cet article