UN AN APRÈS LES ATTENTATS, LES NATIONALISTES TOUJOURS EN PREMIÈRE LIGNE !

Publié le par Dominique MOREL

UN AN APRÈS LES ATTENTATS, LES NATIONALISTES TOUJOURS EN PREMIÈRE LIGNE !

Communiqué du Parti Nationaliste Français Nice :

Le 14 juillet 2016, il y a tout juste un an, un énième attentat frappait Nice le jour de la fête dite nationale. Nous tenons tout d’abord à rendre hommage aux familles des 86 victimes et des 434 blessés, pour lesquels ce jour marque leur deuil. Mais contrairement aux différents gouvernements en place qui expliquent aux Français qu’il faut « s’habituer à vivre avec le terrorisme », les nationalistes refusent toute forme de résignation. Car cet attentat est (tout comme les autres) la conséquence directe de leurs politiques de mort programmée des Nations. Les attentats toujours plus meurtriers que nous subissons avec une fréquence toujours plus soutenue ne sont que l’arbre qui cache la forêt. 50 ans d’immigration incontrôlée et même encouragée par les tenants de ce Système mortifère ont achevé de transformer la France et même l’Europe en un champ de guerre multiculturel, et donc multi-conflictuel. Ce que nous subissons ne s’arrête hélas pas au seul acte terroriste de la Promenade des Anglais, loin s’en faut ! C’est un véritable génocide de la race blanche qui est bel et bien en train de s’opérer sous le regard presque indifférent de bon nombre de Français qui, sous prétexte de faire barrage à un fascisme qui n’existe que dans leurs rêves les plus fous, choisissent pour les représenter un candidat mondialiste, donc cosmopolite, donc complice de cette scandaleuse politique de déferlement migratoire. On en arriverait presque à se demander si le problème n’est pas plus le climat de passivité qui règne en France, que la réalité de la situation dramatique que nous subissons.

Ce triste constat ne doit toutefois pas nous empêcher de garder les yeux ouverts, car même si l’état de notre pays est critique, notre devoir de nationalistes est de réveiller les consciences. Nous ne baisserons pas les bras et continuerons à dénoncer envers et contre tous, les responsables et les coupables du déclin de l’Europe. Car la perversité de leur ripoublique est de parvenir à faire croire que la société multiraciale est une fatalité, une condition non négociable de ce qu’ils appellent le « progrès » et serait donc un horizon indépassable auquel les Français devraient se soumettre. À cela nous répondons que de la même manière que nous n’accordons aucune légitimité à ce Système, nous refusons catégoriquement de nous laisser imposer une vision du monde dont nous rejetons les principes sur lesquels elle est bâtie. Au risque de passer pour des xénophobes (nous ne nous définissons pas par rapport à nos ennemis), nous assumons notre volonté de redevenir maîtres chez nous et cela passe par une politique radicale de rapatriement immédiat des immigrés naturalisés depuis 40 ans de manière beaucoup trop laxiste.

UN AN APRÈS LES ATTENTATS, LES NATIONALISTES TOUJOURS EN PREMIÈRE LIGNE !

Ceci étant dit, et ce n’est pas la période électorale qui vient de s’achever qui nous fera croire le contraire, il faut comprendre que toute inversion de cette tendance macabre qui s’accélère passera par des voies radicalement différentes de la politique traditionnelle. Ne soyons pas dupes ! Nous n’avons désormais plus rien à attendre de ces hommes politiques corrompus et vermoulus (à supposer que nous ayons eu un jour quoi que ce soit à attendre d’eux) qui ne cherchent qu’à construire des carrières individuelles au détriment (dans le meilleur des cas) voire sur le dos du peuple français. La résurrection des patries charnelles de notre vieille Europe passera par une véritable Révolution Nationale que nous préparons avec chaque jour un peu plus de détermination. Si la minorité révolutionnaire est déjà constituée, la période, bien qu’apparemment apaisée que nous vivons nous est de plus en plus favorable. La colère aujourd’hui exprimée par le vote se transformera bientôt en une tempête du peuple qui balaiera tout sur son passage. Contre les profiteurs du régime et les corrompus du Système, extraordinairement bien représentés par l’infâme Macron, nous sommes en première ligne ! Leur répression, loin de nous abattre, nous renforce ! Ce ne sont ni l’indifférence de la masse ni l’agressivité de la coterie mondialiste qui entraveront notre mission de combattre et notre devoir de vaincre !

En avant la victoire, et plus que jamais, maîtres chez nous !

 

 

Commenter cet article